Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Bioécologie

Meta-analysis in ecology and evolutionary biology

29 Juin 2011,

Publié par JMB

Meta-analysis represents a set of statistical methods for quantitative research synthesis developed in medicine and social sciences in late 1970s and introduced to ecology in early 1990s. It provides a more objective and informative alternative to narrative reviews and "vote-counting" approaches traditionally used for research synthesis in ecology.

The aims of this working group are to facilitate and to promote the thoughtful and critical use of meta-analysis for research synthesis in ecology, and to improve the power and rigour of ecological meta-analysis.

OATAO: Open Archive Toulouse Archive Ouverte

27 Juin 2011,

Publié par JMB

OATAO is an open access repository that collects the work of Toulouse (France) researchers and makes it freely available over the web where possible. It can include articles, book chapters, reports, conference papers, etc...

2011_04_30-Cat-s-Sergey-Tchernobyl--JM-Bonzom-IRSN-178--58-.jpgThe deposit of research papers in institutional repositories like OATAO is a complement to the traditional academic publishing and scholarly communication processes. Institutional repositories raise the visibility of research and helps to maximise its impact.

Please note: This is not a complete record of research publications of Toulouse researchers.

La photo du mois de juin : Marc Riboud

11 Juin 2011,

Publié par JMB

Marc Riboud 1967

Washington D. C, 21 octobre 1967. Devant le Pentagone, lors d'une marche pour la paix au Vietnam, Jane Rose Kasmir, donne un beau visage à la jeunesse américaine.

 

Science et art ont un dénominateur commun : l'imaginaire, la créativité, l'intuition, et la solitude fasse à l'inconnu. La frontière entre ces deux disciplines est mince. Existe-t-elle vraiment ? Marc Riboud, photographe, la rapidement franchit après ses études d’ingénieur à l’Ecole Centrale de Lyon (France). Je vous laisse découvrir son œuvre via son site Internet : ici  

 

 

Fukushima : les rejets radioactifs sont revus à la hausse

8 Juin 2011,

Publié par JMB

" Un rapport de la NISA, l’Agence japonaise de sureté nucléaire, vient d’être remis à l’Agence internationale de l’énergie atomique dont les experts achèvent une mission de contrôle et de suivi des mesures d’urgence au Japon. Il y est mentionné que les rejets radioactifs auparavant estimés à 370 000 terabecquerels atteindraient en fait 770 000 terabecquerels, soit environ 1/6ème des rejets de Tchernobyl.

La NISA explique que la majorité des émissions se sont produites dans la semaine qui a suivi le séisme du 11 mars  lors des explosions à hydrogène sur les réacteurs 2 et 3. Par ailleurs, comme Sciences et Avenir l’avait déjà annoncé, la NISA confirme la fusion des réacteurs 1,2 et 3 dans les heures qui ont suivi le séisme ".

La suite ici

Source : Science et Avenirs (07-06-2011)

Les conséquences de la sécheresse et de la sortie du nucléaire de l’Allemagne, pour l’approvisionnement en électricité de la France

6 Juin 2011,

Publié par JMB

En raison de la sécheresse exceptionnelle qui affecte actuellement la France, mais aussi de l'arrêt immédiat de sept réacteurs nucléaires mis en service avant 1980 en Allemagne, Eric BESSON, Ministre chargé de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique, active une cellule de veille sur la sécurité d’approvisionnement électrique de la France. A ce sujet, ce jeudi 9 juin 2011, à 16h30, M. Besson tiendra une réunion de travail sur les conséquences, pour l’approvisionnement en électricité de la France, de la sécheresse et de la sortie du nucléaire de l’Allemagne.

 

Pourquoi la sécheresse impacte l'approvisionnement électrique de la France ?

La sécheresse en cours conduit à des débits inférieurs à la normale dans de nombreux cours d’eau, ce qui entraîne une diminution de la production hydroélectrique (-29% en avril), et touche également les moyens nucléaires et thermiques qui sont refroidis par ces cours d’eau.

Concernant les centrales nucléaires, la France compte 58 réacteurs - dont 14 en bord de mer et 44 près de grands fleuves -  qui fournissent 78,4% de l'électricité du pays. Pour leurs besoins en refroidissement, les centrales nucléaires pompent de grandes quantités d'eau qu'elles rejettent plus chaude dans le cours d'eau. Les autorisations de rejets de ces centrales, tant en matière de température de l’eau que d’effluents, sont définies par rapport aux exigences de protection des milieux aquatiques. Lorsque les débits sont faibles, ou bien que la température des cours d'eau est élevée, le respect de ces autorisations peut nécessiter la diminution de la puissance de certaines centrales, voire leur arrêt. Des dispositions dérogatoires peuvent éventuellement être prises, lorsque cela est justifié, pour équilibrer l'offre et la demande d'électricité. Pour plus de précision, voir ici

 

Pourquoi la sortie du nucléaire de l'Allemagne peut avoir des répercussions sur l'approvisionnement électrique de la France ?

"L'arrêt immédiat des sept centrales nucléaires enlève à l'Allemagne à peu près 10% de sa production électrique", ce qui veut dire que " l'Allemagne ne va plus pouvoir exporter, ou beaucoup moins ", a expliqué dernièrement M. Besson sur les ondes radio de France info.

Or il faut savoir que  globalement, depuis 2004, la France achète davantage qu'elle ne vend d'électricité à l'Allemagne. Par exemple, d'après le bilan électrique annuel du Réseau de Transport d'Electricité, la France a en effet importé 16,1 térawattheures (TWh) d'électricité depuis l'Allemagne en 2010 et n'en a exporté que 9,4 TWh (voir la page 18 du rapport : ici).

 

Complément d'information : lire ici la dernière note du Réseau de Transport d'Electricité (RTE, France) concernant la situation prévisionnelle de l’équilibre entre l’offre et la demande d’électricité en France pour l'été 2011.

La mortalité élevée des abeilles due à des facteurs multiples

6 Juin 2011,

Publié par JMB

2011-06-04--Manosque-JM-Bonzom-101.jpg"L'idée qu'un seul facteur serait à l'origine de la mortalité accrue des colonies d'abeilles a encore été écartée, lundi 6 juin, à l'issue d'une réunion organisée par le Réseau biodiversité pour les abeilles et l'ONU. La mortalité des abeilles reste largement inexpliquée, ont rappelé les experts, et il vaudrait mieux privilégier l'approche multifactorielle pour comprendre le phénomène. "Le problème est complexe : il y a une interaction entre différents facteurs qui exacerbe l'ensemble du phénomène", a résumé Dennis Van Engelsdorp, chercheur de l'université de Pennsylvanie et coordinateur des groupes de travail étudiant le phénomène aux Etats-Unis."

La suite ici

Source : le journal LeMonde, 06-06-2011

 

Note : les auteurs d'un rapport du Programme des Nations Unis pour l'Environnement avait2011-06-04--Manosque-JM-Bonzom-039.jpg recensé en mars dernier une douzaine de facteurs pouvant expliquer la mortalité des abeilles surtout dans les pays industrialisés du Nord.