Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Bioécologie

Plateforme technique

25 Novembre 2008,

Publié par JMB

1. La station de morphométrie (Montpellier, France) : http://www.isem.cnrs.fr/spip.php?rubrique12

 

"Le Service Commun de Morphométrie offre aux chercheurs un appareillage et un encadrement leur permettant de répondre à des besoins très variés de prise d’images et de mesures de formes sur des objets biologiques de taille et de forme diverses ( pouvant aller de la larve de drosophile au radius d’ours préhistorique... ).

Ces mesures peuvent ensuite être stockées puis analysées par des méthodes statistiques diverses dans le but de vérifier toutes sortes d’hypothèses concernant la variabilité moprphologique en fonction de facteurs externes ( environnement, stress... ) ou internes ( génétique ) aux espèces. 

Mais elles peuvent également servir à toute autre fin ( ex : enregistrement de la vitesse de déplacement d’une larve de drosophile sur une boîte de Petri par la prise d’images séquentielles... )"

 

 


2. Montpellier RIO Imaging (MRI) :
http://www.mri.cnrs.fr/index.php?m=4

le 21/04/2008

MRI est la Plate - Forme Régionale d'Imagerie du Languedoc - Roussillon. C'est une Plate - Forme Technologique (PFT), labellisée IBiSA.

Elle est ouverte au secteur privé et au secteur public sans aucune condition thématique, institutionnelle ou géographique. De la même manière, l'accès aux moyens de MRI n'est pas conditionné par l'établissement d'une collaboration, sous quelque forme que ce soit et encore moins par la co - signature obligatoire des articles ou brevets. Enfin, il n'y aucune condition de connaissance, savoir et savoir faire préalables en imagerie.


Droit5 Zeiss Axioplan2 / LSM 510 META Confocal - Plateau MRI CRBM Optique
C. elegans
C. elegans
exprimant une protéine de fusion GFP. Pile de 50 plans, visualisation avec Imaris/SFP. Jean-Michel Bellanger, Centre de Recherche en Biochimie Macromoléculaire 

Drosophila - Elevage : matériels et méthodes

20 Novembre 2008,

Publié par JMB

La drosophile est un insecte de quelques millimètres de long qui appartient à la grande famille des mouches. C'est un organisme modèle pour les recherches dans le domaine de la génétique, de la biologie du développement, de la biologie évolutive, de l'éthologie, etc.  En laboratoire, l'élevage des drosophiles se fait sur un milieu artificiel. Pour en savoir un peu plus, visionner la vidéo ci-dessous. Voici également une bonne adresse pour s'équiper en matériel.

Sequence of courtship behaviours shown by Drosophila melanogaster males towards females. Marla B. Sokolowski (2001), Nature Reviews Genetics 2, 879-890

Sequence of courtship behaviours shown by Drosophila melanogaster males towards females. Marla B. Sokolowski (2001), Nature Reviews Genetics 2, 879-890

Laboratoire : quelques adresses

4 Novembre 2008,

Publié par JMB

ECOLOGIE

1. Le centre de biologie évolutive de l'université d'Uppsala, en Suède.



EVOLUTIONARY BIOLOGY CENTRE

Des thématiques de recherche vraiment intéressantes : http://www.ebc.uu.se/index_eng.php

 


2. L'institut des sciences de l'évolution (Montpellier, France)

  http://www.isem.cnrs.fr/


3. The Department of Animal Ecology (VU University Amsterdam, Pays-Bas) : http://www.falw.vu.nl/nl/onderzoek/ecological-sciences/animal-ecology/index.asp

The Department of Animal Ecology investigates the intriguing diversity of animal life and its adaptation to environmental change, studying responses to stress on the molecular, population and community level.

The department of Animal Ecology is part of the research school SENSE and collaborates in the Institute of Ecological Science.


4. The Centre for Environmental Stress and Adaptation Research (CESAR)
is an Australian Research Council's Special Research Centre :
http://cesar.org.au/

 






Définitions

4 Novembre 2008,

Publié par JMB

Définitions en science du vivant...Quelques sites Internet :

CNRS

Simulation : sélection naturelle et dérive

4 Novembre 2008,

Publié par JMB

Voici un site Internet pour simuler les fréquences alléliques au fil des générations :


Source: Kent Holsinger - université du Connecticut

C'est assez bien fait. On peut faire varier plusieurs paramètres : fréquence initiale de l'allèle, génotype homozygote récessif, etc.
A vous de jouer !