Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bioécologie

Waste land: Vik Muniz

26 Mars 2011,

Publié par JMB

Vik-Muniz-Waste-land.jpgPendant trois ans,  Waste Land suit l'artiste brésilien Vik Muniz de Brooklyn, où il vit, à Jardim Gramacho en banlieue de Rio de Janeiro. Dans la plus vaste décharge du monde, il retrouve son Brésil natal pour un projet artistique inédit : photographier les "catadores" (les ramasseurs de déchets recyclables) dans des mises en scène composées à partir d'objets et matériaux rescapés des poubelles.
Tout au long de cette aventure, le projet va prendre une toute autre dimension. Au fur et à mesure de sa collaboration avec ces personnages hors du commun, Vik va saisir tout le désespoir et la dignité des catadores, alors même qu'ils parviennent à réinventer leur vie en prenant part à son oeuvre d'artiste.

Au final, Vik Muniz va organiser une vente aux enchères de tous les portraits des "catadores" qu'il a réalisé à travers ce projet  et reversera l'argent à ces hommes et femmes qui vivent des déchets. 

Un film retrace ce projet artistique. En France, il sort dans les salles à partir du 23 mars.

 


In english:                                                                                                                                                Filmed over nearly three years, WASTE LAND follows renowned artist Vik Muniz as heGramacho Waste Land Vik Muniz journeys from his home base in Brooklyn to his native Brazil and the world's largest garbage dump, Jardim Gramacho, located on the outskirts of Rio de Janeiro. There he photographs an eclectic band of “catadores”—self-designated pickers of recyclable materials. Muniz’s initial objective was to “paint” the catadores with garbage. However, his collaboration with these inspiring characters as they recreate photographic images of themselves out of garbage reveals both the dignity and despair of the catadores as they begin to re-imagine their lives.


Commenter cet article