Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bioécologie

VCAT à l'Institut polaire français Paul-Emile Victor (IPEV)

15 Août 2010,

Publié par JMB

" Chaque année, L'Institut polaire français Paul Émile Victor (IPEV) procède en particulier au recrutement de deux types de personnels : 

ipev logoDes techniciens confirmés pour effectuer un hivernage (contrat à durée déterminée de 14 mois en moyenne) ou une campagne d'été (contrat à durée déterminée de 4 mois environ) sur les bases Dumont d'Urville ou Concordia.

Des jeunes diplômés âgés de 18 à 29 ans dans le cadre du Volontariat Civil à l'Aide Technique (VCAT).

 

 

Le Volontariat Civil à l'Aide Technique (VCAT) est intégré dans le domaine de la cohésion sociale et de la solidarité. Il constitue une forme particulière du volontariat dans ce domaine car il contribue au développement scientifique, économique, administratif, sanitaire et social, éducatif et culturel en outre-mer.

manchots_royaux_et_laboratoires_fullipev.jpgL'IPEV recrute ainsi chaque année, pour les bases des Îles Australes et pour Dumont d'Urville, une quarantaine de VCATs qui assure la continuité des observations durant l'hivernage. Le recrutement s'effectue sur des critères stricts imposés par la spécificité des postes à pourvoir, ainsi que par le contexte spécial des Terres Australes et Antarctiques Françaises (examen médical approfondi, examen psychologique).

(photo : manchots royaux devant la plateforme scientifique de la Baie du Marin à Crozet. 2 8 mars 2009 © Alain Lesquer - IPEV).

 Les personnes recrutées sont chargées :

  • d'assurer le suivi, en relation avec les laboratoires de recherche situés en métropole, des programmes scientifiques se déroulant sur le terrain : maintenance des systèmes d'acquisitions, recueil de l'ensemble des données nécessaires à la conduite de ces programmes.
  • de participer au fonctionnement et à l'entretien des bases sur le plan technique.

L'IPEV peut prendre en charge avant le départ, une formation de 8 semaines dans l'unitépaul_emile_victor.jpg scientifique de rattachement, ainsi qu'un stage de dépouillement de données, de 8 semaines également, au retour d'hivernage.

Les hivernages sont d'une durée de 12 mois consécutifs. Les missions, dans ces régions éloignées du monde habité et difficilement accessibles, sont composées d'un groupe restreint d'individus (15 à 60 personnes). Dans ce contexte d'isolement, chacun doit pouvoir s'intégrer au cadre de vie communautaire."

(photo : Paul-Emile Victor. © D.R/IPEV)

Pour plus d'informations consultez cette page Internet de l'IPEV

Commenter cet article