Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bioécologie

Fuites radioactives sur le site de stockage de déchets nucléaires de Hanford (Etats-Unis)

7 Mars 2013,

Publié par JMB

Un article de Corine Lesnes - Journal Le Monde - 27 février 2013
Hanford est un site immense qui s'étend sur plus de 1 500 km2 à 250 km au sud-est de Seattle, la capitale culturelle et commerciale de l'Etat de Washington. "C'est l'endroit le plus contaminé du pays", note Tom Carpenter, qui dirige l'association Hanford Challenge.
 
"Ce qui est entreposé ici représente deux tiers du stock de déchets nucléaires du pays", explique M. Carpenter, joint par téléphone par Le Monde. Depuis la fermeture de la centrale en 1987, Hanford est devenue emblématique des difficultés de traitement à long terme des déchets nucléaires, à une époque, qui plus est, de réductions budgétaires.
 
Après la fermeture, le gouvernement fédéral et l'Etat de Washington avaient passé un accord pour nettoyer le site, mais les problèmes se sont multipliés. Jusqu'à ce vendredi 22 février, où le gouverneur de l'Etat, le démocrate Jay Inslee, a révélé que six réservoirs souterrains contenant des matières hautement radioactives faisaient l'objet de fuites, et pas une seule cuve, comme précédemment annoncé par le département de l'énergie, à Washington."
 
Lire la suite ici
 
En vidéo, ci-dessous, l'histoire du site nucléaire de Hanford (en anglais - source : Department of Energy, Hanford, USA, 18 avril 2012).
 
Hanford produced nearly two-thirds of the nation's plutonium from the 1940s to the 1980s, and the Plutonium Finishing Plant was a key part of that mission. Today, the plant is Hanford's most hazardous facility and poses a monumental cleanup challenge to the Department of Energy and contractor CH2M HILL Plateau Remediation Company.
  
 

Commenter cet article