Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bioécologie

Réponses et adaptations aux changements globaux

15 Décembre 2015,

Publié par Bioécologie

Réponses et adaptations aux changements globaux

Au-delà du changement climatique actuellement sous les feux de l’actualité, la biodiversité est confrontée à un ensemble de changements globaux. Comment réagit-elle ? Quels sont les mécanismes de ces réponses ? Comment les sociétés humaines prennent-elles en compte ces réponses ?

La Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité vous invite à découvrir sa prospective scientifique intitulée : « Réponses et adaptations aux changements globaux »

Ce document est le fruit de réflexions conduites par un groupe de travail initié par le précédent Conseil scientifique de la FRB en 2012 et animé par Ophélie Ronce (CNRS, Institut des Sciences de l’Evolution - Montpellier). La question de l’adaptation avait en effet été identifiée comme un important verrou de connaissance pour la compréhension de la dynamique de la biodiversité, dans le contexte de changements environnementaux très rapides.

Cette prospective met en lumière, à travers des exemples, les acquis scientifiques récents autour de grands mécanismes de flexibilité de la biodiversité à tous les niveaux d’organisation (des gènes aux sociétés humaines). Il identifie des fronts de science et des priorités de recherche, structurés en quatre axes intégratifs.

Cette prospective a vocation à guider les actions mises en œuvre par la FRB. Elle s’adresse aussi à la communauté de recherche et aux responsables de la politique et de la programmation scientifiques française. Elle concerne en outre les décideurs publics et privés, ainsi que les gestionnaires et les utilisateurs de la biodiversité de différents horizons, en lien avec les questions qu’ils se posent dans leurs activités professionnelles.

Découvrir le document complet en pdf :
Réponses et adaptations aux changements globaux

Pour en savoir plus :
La page dédiée sur le site de la FRB


Pour toute information, contacter Flora Pelegrin ou Ophélie Ronce.

Commenter cet article