Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bioécologie

Objectif Mitaraka, épisode 8 : la forêt revisitée

1 Avril 2015,

Publié par Bioécologie

Heidy Schimann, mycologue à l’INRA, photographie l’un des nombreux champignons collectés le jour même (photo de Yann Chavance)
Heidy Schimann, mycologue à l’INRA, photographie l’un des nombreux champignons collectés le jour même (photo de Yann Chavance)

Un webdocumentaire de Yann Chavance pour le journal Le Monde.fr (mars 2015)

Dans les parcelles « Diadema », des équipes de naturalistes relèvent pendant des semaines des spécimens pour tenter de construire une vision d’ensemble de l’écosystème forestier du Mitaraka.

Depuis deux semaines, deux mycologues sillonnent sans relâche les 25 kilomètres de layon qui entourent le camp de base. A chacune de leur expédition, ces spécialistes des champignons suivent le même protocole : ils délimitent un carré de 20 mètres de côté, avant de la passer au peigne fin pour récolter des spécimens, au sol ou sur les troncs. Leurs efforts se concentrent sur des zones bien particulières : les zones « Diadema ».

Diadema, c’est le nom du projet lancé il y a deux ans par Centre d’étude de la biodiversité amazonienne, le CEBA. L’idée consiste à réunir sur un même lieu d’étude (par exemple une parcelle de deux hectares au sein d’un milieu homogène, comme un plateau) différentes spécialités autour de protocoles stricts, permettant de comparer les résultats obtenus entre les zones analysées.

Lors des 15 premiers jours de cette expédition, les botanistes avaient ouvert le bal sur les neuf parcelles du projet délimitées le long des différents layons. Puis un échantillonnage des batraciens, des fourmis et des araignées avait suivi. Lors de cette seconde et dernière phase de l’expédition, une nouvelle équipe de naturalistes continue le travail entamé pour dresser un portrait le plus complet possible des habitants de chaque zone.

Lire la suite ici

Commenter cet article