Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bioécologie

La fonction publique québécoise : le métier de biologiste

27 Janvier 2014,

Publié par Bioécologie

La fonction publique québécoise : le métier de biologiste

Les biologistes jouent un rôle essentiel dans le développement responsable et durable du Québec. Ils sont employés par plusieurs ministères et organismes à travers la province, notamment par le ministère des Ressources naturelles, le ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, le ministère des Transports et la Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ).

Dans la fonction publique québécoise, les biologistes sont appelés à effectuer des recherches sur les espèces animales et végétales en vue d’en assurer la conservation et l’utilisation rationnelle à des fins sanitaires, récréatives ou commerciales.

Ils conçoivent, mettent en œuvre et réalisent des projets de recherche dans divers domaines. À cette fin, en laboratoire ou dans la nature, les biologistes étudient l’origine, le développement, la structure, la physiologie, le comportement, la répartition, l’hérédité, le milieu, l’interdépendance et la classification des plantes ou des animaux ainsi que d’autres aspects fondamentaux de la vie animale ou végétales.

Ils appliquent les résultats de ces études aux aspects économiques et sociaux de la vie humaine, tels que l’aménagement de la faune ou de la flore, l’inventaire des ressources, la conservation, la propagation et l’introduction des espèces. Les biologistes collaborent à l’élaboration et à l’application de plans d’aménagement de territoires, notamment dans les phases liées à la récréation avec d’autres spécialistes aux études.

Lire la suite ici

Commenter cet article